Jeunesse

Chikita lit : de géniales histoires de slip !

Le loup en slip - Lupano - Itoïz - Cauuet - Chikita lit

Le loup en slip par Lupano, Itoïz et Cauuet paru chez Dargaud, 2016

Alors voilà, depuis Platon, George W. Bush et la pub Orangina rouge de 1997, on avait fini par croire que le côté obscur de la force resterait à jamais le côté obscur de la force.

Parce que c’était comme ça.

C’était comme ça et pas autrement.

Les méchants sont méchants par essence.

Et le plus méchant d’entre tous les méchants, celui sur lequel se construisent tous les autres, le premier, l’originel, celui qui a de grandes dents, des yeux luisants et la perversité collée au corps (rappelez vous cette histoire de “chevillette” et de “bobinette” qui “cherra”… Non mais “cherra” quoi ! Imaginez le vice nécessaire à ce monstre pour conjuguer le verbe “choir” dans sa forme complexe à la troisième personne du futur de l’indicatif…), hé bien celui-là, c’est le grand méchant loup.

Le loup en slip : ou l’éradication de la bestialité au moyen d’un morceau de tissu bien ajusté.
Le loup en slip - Chikita lit

Wilfried Lupano et Paul Cauuet avaient déjà eu des petits ensemble dont la super série : “Les vieux fourneaux”. On peut considérer “Le loup en slip” comme un spin-off de cette première série. “Le loup en Slip” c’est le héros du petit théâtre de marionnette d’un des personnages des “Vieux fourneaux”.

Et alors, qu’est-ce ?

Voilà ce que dit Dargaud : “Le loup terrorise la forêt et ses habitants qui vivent continuellement dans la peur de se faire croquer les fesses. Jusqu’au jour où le loup descend dans la forêt… Méconnaissable ! Le loup ne fait plus peur du tout, il n’a plus le regard fou ni les poils dressés ! Mais comment vivre sans la peur, quand la peur est devenue l’unique moteur ?”

Et oui, comment ? Comment sortir de l’aliénation ? Des besoins tout prêts ? Comment recréer un monde ? Sortir des destins tout tracés ? Des choses que l’on connaît déjà ? Des vieilles oppositions ? De ce que l’on pensait savoir, immuablement ?

Bien sûr cet album jeunesse reste un album jeunesse. Mais avec ses airs de ne pas y toucher et son loup qui fait marrer, il offre à toute la famille l’occasion de réfléchir vraiment à ce qui fait une société. Dans toute sa complexité.

Très chouette titre jeunesse.

Chikita

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *