Récit

Chikita lit : Parenthèse Nomade

Carine et Nicolas Poirier - Parenthèse Nomade - Chikita lit

Parenthèse Nomade : Un an de voyage en famille par Carine et Nicolas Poirier, autoédité, 2019

Qu’est-ce qui compte dans la vie ? A partir de quand est-ce qu’on peut considérer qu’on fait ce qui nous rend heureux ? Ou même ce qui nous est nécessaire ? Qu’est-ce qu’on veut transmettre ? Qu’est-ce qu’on veut être ?

Se poser ces questions, c’est déjà un luxe. Un luxe qu’on se paie, plus ou moins chèrement. Chacun aura ses réponses, chacun aura ses échelles de valeur.

Carine et Nicolas Poirier, eux, étaient poussés par une soif de mouvement et un besoin de découverte si grand qu’ils n’ont pas pu faire autrement que de défier leur quotidien pour s’en extraire et partir. Longtemps, le plus longtemps possible. Embarquant avec eux leurs deux garçons, Clément et Nathan et le matériel minimum dans leur camping-car aménagé.

Ce voyage il aura duré un an. De l’autre coté de l’Atlantique, du Canada jusqu’au Mexique en passant par la façade est, le sud puis l’ouest des Etats-Unis en remontant.

Une odyssée familiale, racontée à quatre mains et sans faux-semblants.

Carine et Nicolas en quête de découverte

C’est un super récit de voyage que nous livrent là les héros de Parenthèse Nomade. Un récit de famille, de vie, d’amour, de rencontres et d’initiation.

Alternant les chapitres, les points de vue et les ressentis (je confesse une petite, toute petite, préférence pour les passages de Carine qui m’ont parfois émue – histoire de connexion féminine à n’en pas douter) Carine et Nicolas, brossent un tableau très habile de leur voyage. Flashbacks, ellipses, descriptions et sensations s’entrelacent avec beaucoup de réussite et donnent un récit passionnant, avec le bon ton et la bonne focale pour cet exercice délicat qui consiste en grande partie à parler de soi.

Je me suis posée la question. Qu’est-ce qui te donne envie dans ce documentaire de la vie des autres ? Je ne suis pas sûre de ma réponse mais je crois que c’est l’universalité que peut porter en elle une telle expérience. Parce qu’après tout, il auraient bien pu aller n’importe où, tout ce qu’ils nous disent c’est ce qui compte pour eux dans la vie, ce qui les rend heureux, ce qui leur est nécessaire, ce qu’ils veulent transmettre, ce qu’ils veulent être…

Merci beaucoup Carine et Nicolas, de m’avoir permis de partager un bout de votre vie et de pouvoir parler de votre livre ici !

Je le recommande le plus chaudement possible. Je l’ai beaucoup aimé.

Bravo pour ce voyage, bravo à vos enfants, bravo pour ce récit.

Chikita

2 commentaires

  • Carine Poirier

    Merci Chikita pour cette critique d’une grande qualité. Une fine analyse agrémentée du parfum de la sincérité, des mots subtilement choisis pour décrire notre récit sans le dévoiler, je ne pouvais rêver de plus belle chronique.
    Je suis émue et ravie. Je ne manquerai pas de recommander votre site autour de moi.
    Je vous souhaite une belle journée.

  • EL

    Moi, ce que j’admire chez les personnes capables de s’extraire, comme tu le dis si bien Chikita, de leur quotidien, c’est cette capacité à larguer ” les amarres de ce quotidien ”, des habitudes qui en tissent tous ses aspects et qui en masquent le sentiment de se sentir vivant avec un oeil ouvert, vraiment.
    Ce fameux concept du ” vivre l’instant présent ” gagné ordinairement par des exercices de méditation de ” pleine conscience ”… mal maîtrisés…
    Je pense que dans les voyages, c’est aussi ça qu’on cherche, ce regard constamment aiguisé par des insolites, par des inhabituels qui mobilisent cette pleine conscience et fait toucher un peu l’éternité !
    Ta chronique est belle Chikita merci !
    EL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *